Les collectivités s’impliquent pour améliorer l’accès au soin et construisent des dynamiques locales et territoriales. Elles développent des coopérations, des projets et des actions en commun avec des acteurs locaux, des acteurs du soin, des représentants de l’Etat et des usagers en ce sens. Quels sont les leviers d’action des collectivités territoriales ? Comment les Agences Régionales de Santé travaillent-elles avec les collectivités pour améliorer l’accès au soin ? Comment les professionnels de santé et les habitants peuvent-ils s’appuyer sur des dynamiques locales et y contribuer ? Le Réseau français des Villes-Santé de l’Organisation Mondiale de la Santé a rassemblé des bonnes pratiques dans un guide. 

"Ce document vise également à donner à voir à l’ensemble des acteurs de la santé et du soin que les Villes et Intercommunalités sont des acteurs légitimes et fédérateurs quand il s’agit de parler 'offre de soin'. Et au-delà de l’offre de soin, nous souhaitons par cet ouvrage ouvrir des perspectives d’intégration des approches de prévention et de promotion de la santé dans l’offre de soin", précise Yannick Nadesan, président du Réseau français des Villes-santé de l'OMS.

 

Leviers et actions des villes et intercommunalités

"Au-delà des soins primaires, les Villes et Intercommunalités agissent depuis longtemps en prévention et promotion de la santé, peut-on lire dans la synthèse de l'ouvrage. Elles ont des capacités à agir sur les déterminants de santé via des compétences spécifiques et via la clause générale de compétence concernant les communes, ou encore via leurs établissements publics tels que les Centres Communaux d’Action Sociale."

Au-delà, elle peuvent agir en :

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE