Article publié dans Concours pluripro, juin 2022

"La création de la maison de santé est une volonté de la mairie, le but était d’anticiper la désertification médicale, souligne Michel Quiévy, maire de Mortgane-du-Nord. Sur un terrain de 6 500 m² dont 4 000 sont arborés, nous avons un parking de 35 places. Nous sommes satisfaits du résultat, la MSP va rayonner et répondre aux besoins de soins de plus de 8 000 habitants." Un sacré plus dans un environnement semi-rural, pour un budget total de 1,9 million d’euros hors taxes. Le projet, évoqué dès le printemps 2017, a connu de multiples rebondissements, avant l’ouverture de la structure au printemps dernier. Le site comprend six cabinets médicaux avec des salles d’examens, les locaux du personnel, une salle d’attente, un logement de garde et une pharmacie attenante. Aujourd’hui, trois médecins généralistes sont installés, ainsi qu’une secrétaire, un quatrième arrivera cet été, le cinquième reste à trouver.

 

Une démarche de co-design

La MSP a pris forme dans le cadre d’une démarche de co-design. Cela implique une réflexion très en amont des utilisateurs, de mettre autour d’une table des patients, des médecins, du maire et de son équipe, en se fondant sur l’imaginaire de chacun. "Le co-design s’appuie sur le fait que l’architecte, avant tout dessin, met de côté ses a priori et écoute la vie rêvée de l’utilisateur, explique Louis-Marie Dumon, l’architecte qui a remporté l’appel d’offres. Dans le cas présent, l’expert du lieu, c’est le médecin. Ici, la volonté vient du maître d’ouvrage, et le concept vient des utilisateurs. Tout ce qui est ensuite dessiné vient comme une évidence. Puis à partir d’un prototype du concept, on visualise le plus concrètement possible l’usage futur du site."

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de compte? Inscrivez-vous
RETOUR HAUT DE PAGE